Tome IV page 105
 

clavinarre F 1412, 1464/5, clavignarre 1446, 1458; lat. clavinator F 1458. ‖ S. m. Fabricant de «clavins», de clous à bardeaux, ou, plus généralt, cloutier. «D’ong clavignarre de Salourro [Soleure], pour 6 millie de clavin» (F 1458. Comptes Hôp. AC). «Clewi Harnischer lo clavinarre de Berna» (F 1464/5. Comptes St‑Nicolas, 102. AC).

Dérivé de clavin 1 au moyen du suffixe ‑ator, fréquent dans les noms de métier. Cf. claviney. Bu.

Pour citer cet article : clavinarre (réd. Bu.), Glossaire des patois de la Suisse romande, fondé par L. Gauchat, J. Jeanjaquet et E. Tappolet, Genève, Droz, 1924-, Tome IV, p. 105.

Marge de droite