Tome VI page 70
 

échèr B 4, 54, 5 Épiq., 60, 6 Bié., Va., écharḕ 21, 22, 2 Romont (èchā‑), 3 Tav., ‑ā 32, ésèrḕ 42 var. (è‑), 4 Qui. var., 50, 52, 5 Montfaucon, 6 Buix, 6 Gué., Jura Dim., ésérā N 50, èsarā 30, 52; attesté seult au part. p.: écharā B 33. Anc. patois échairrai B 4 XVIIIe s. Ra.

1o Égarer, s’égarer, au sens physique: 1. V. tr. Égarer, dérouter (B nord spor.). È fzḕ sèr [serrée] n: y ḗtṓ oblidjiə d chdr moun nḕ pò n p échèrḕ moun tyu, il faisait nuit noire: j’étais obligé de suivre mon nez pour ne pas égarer mon derrière (B Épauv.). Lé brusāl échèran, le brouillard désoriente (B Charm.). 2. V. réfl. S’égarer, se perdre, être désorienté (N Cern.‑Péq., B Vauff., Plagne, Romont, Mall., nord passim; B Del. XVIIIe s. Ra.). «Te t’échairerôs en tchemïn», tu t’égarerais en chemin (B Épauv. Alm. du Jura, 1927, 68).  min ty’è n s’échèrch, à moins qu’il ne s’égare (B Vicques). Tə n t’èsaé pa ò pasan dan lou b, tu ne te perdras pas en passant dans le bois (N Cern.‑Péq.). È s’étè échèrḕ din lé bō d Bonfō, il s’était perdu dans la forêt de Bonfol (B Charm.). I m sḗ écharè dan léz avond, je me suis égaré dans le brouillard (B Plagne). ‖ Part. p. adj. Égaré, perdu (B Vermes, Vicques, Mett., Bois). Nō son échèrḕ, nous avons perdu notre chemin (B Vermes). 2o V. réfl. Sortir de son sujet, en parlant (B Mett.). Perdre le fil d’une histoire, ne plus suivre la lecture ou la conversation de qqn (B Pomm.). 3o V. réfl. S’égarer, délirer (B Plagne, Romont, Vicques, Mett., Bois). ‖ Part. p. adj. En délire, hagard, effaré (B Plagne, Romont, Court, Tav., Charm.). Al è èchārè, il délire (B Romont). Su malèd a la fivr, al é tòt écharè, ce malade a la fièvre, il délire (B Plagne). Èl é léz y tò échèrḕ, il a les yeux hagards (B Charm.). Substantivé. Égaré, fou (B Charm.): Rḕlḕ kom ïn·n échèrḕ, crier comme un fou.

Du lat. exerrare; FEW, III, 292 b; Duraffour, Gloss. no 3226. Les formes de N V.‑de‑Ruz pourraient aussi représenter un type insèr (voir ce mot). Cf. échr. Li.

Pour citer cet article : échèr (réd. Li.), Glossaire des patois de la Suisse romande, fondé par L. Gauchat, J. Jeanjaquet et E. Tappolet, Genève, Droz, 1924-, Tome VI, p. 70.

Marge de droite