Tome VI page 946
 

ètsəv, é‑ Vd 5 Aub., Reymond, 70, ‑i N 1 Bér. Pier., ‑tsèvé, ‑tsé‑ Vd 61, 80, ‑ṣèvé G 10, 21 ‑tch(ə)vé, ‑ḗ N 4 Pier., 5, ‑éi 20, 41, ‑i 1 Vign. et 6 Pier. Fr. échevi, écheveau N 1 Bér. Pier., N vx, ‑et Vd 80. — Pier. 203.

‖ S. m. employé surtout au pl. Fanes de légumes, de pommes de terre. Lèz étchvéi dè rifnle [des carottes] (N Noir.). «Couper des échevis (ou écheveaux) de carottes» (fr. rég. N Pier.). E vò fó balyiə st étchvé è btè, il vous faut donner ces fanes au bétail (N Val.).

Se rattache à la famille du lat. caput; FEW, II, 341 b; Duraffour, Gloss. no 3304. Le suff. correspond à ‑ĕllu. — Cf. les précéd., ètch. Li.

Pour citer cet article : ètsəv (réd. Li.), Glossaire des patois de la Suisse romande, fondé par L. Gauchat, J. Jeanjaquet et E. Tappolet, Genève, Droz, 1924-, Tome VI, p. 946.

Marge de droite